La surveillance de la croissance

1. Peser l’enfant et reporter la valeur sur la courbe de poids


2. Mesurer et reporter la valeur sur la courbe de taille


3. Evaluer la corpulence de l’enfant :


Les données recueillies sur la taille et le poids permettent d’estimer la corpulence de l’ enfant. Celle-ci se mesure grâce à un indice appelé Indice de Masse Corporelle (IMC). L’IMC étant défini par la formule : Poids (kg) / Taille (m) ². La valeur de l’IMC est ensuite reportée sur des courbes de corpulence de référence ce qui permet de déterminer le statut pondéral de l’enfant en fonction de son âge et de son sexe.

Ainsi, pour évaluer et suivre la corpulence des enfants, le PNNS (Programme Nationale Nutrition Santé) a  créé des outils destinés  aux professionnels santé afin de réaliser le dépistage précoce du risque de développer une obésité.

Ces derniers, adaptés aux enfants, sont les suivants : 

En France, le surpoids et l’obésité se définissent à partir de seuils établis sur des populations de référence. Actuellement, les références les plus utilisées en France sont d’une part les courbes de corpulence françaises (dans le carnet de santé depuis 1995), et d’autre part, celles établies par l’International Obesity Task Force (IOTF) qui donnent une définition internationale de l’obésité de l’enfant. Dans le cadre du PNNS,  une nouvelle présentation des courbes de corpulence qui intègre ces deux méthodes  a été élaborée.

Les courbes de corpulence du PNNS sont divisées en centiles permettant d’établir des seuils de corpulence (insuffisance pondérale, zone de corpulence normale, surpoids).  Selon la définition française, un enfant est en surpoids si son IMC se situe au-dessus du 97ème centile. La définition internationale permet de calculer des prévalences de surpoids et d’obésité. Les graphiques ci-dessous, figures 1 et 2 sont des exemples qui illustrent à partir des courbes du PNNS, le tracé de la courbe d’IMC d’une petite fille de corpulence normale (figure 1) et d’un petit garçon qui présente un rebond précoce de son adiposité et un surpoids (figure 2). 

 

Figure 1

Courbe de corpulence normale

Figure 2

Exemple d'un problème de surpoids

 

 

Télécharger les guides du PNNS :

Pour en savoir plus :